La demande de visa Russe, c’est toute une histoire. Pour mon voyage en Transsibérien, j’ai été obligée de passer par cette formalité bien casse-tête. J’ai perdu des heures à parcourir des sites web, blogs, forums, afin de collecter un maximum d’informations pour faire ma demande.

Franchement ? Je me suis crue dans la maison qui rend fou des douze travaux d’Astérix ! Au final, je me rends compte qu’avec les bonnes informations, c’est tout de suite plus simple. Je vous dévoile tout dans cet article.


 

Obtenir un visa russe facilement

 

Comme pour toutes les demandes de visa, vous aurez besoin de :

  • Votre passeport valable au moins six mois après l’expiration du visa
  •  Une photo d’identité
  • Remplir et signer un formulaire en ligne à imprimer (formulaire visa russe)

 

Les subtilités du visa Russe :

  • La première, il vous faut une invitation pour entrer dans le pays. On appelle ça un « voucher ». Et si vous restez plus de 15 jours en Russie, un programme détaillé de vos activités.

 

Si vous voyagez en circuits tracés, avec des agences de voyage et que vous dormez à l’hôtel, vous n’aurez aucun souci à obtenir ce document.

Si au contraire, vous êtes un aventurier et que vous souhaitez voyager sans prévoir d’itinéraire précis, sans aucune réservation ni date contraignante (à part celle de la fin de votre visa), ça se corse.

La technique

 

J’ai fait appel à une agence qui délivre de fausses invitations.

Je dois avouer qu’au départ, en bonne Suissesse (pays très carré), l’idée m’a un peu fait paniquer. Mais devinez quoi ? On le fait tous, et Poutine n’y voit que du feu !


J’ai comparé plusieurs agences et leurs tarifs et j’ai décidé de faire la demande à « Russie autrement » qui, pour 25 euros, m’a fait une invitation et un programme détaillé et complet (de trois pages) sur mon futur faux parcours en Russie. De plus, le personnel est très sympa. J’ai reçu par mail les indications pour remplir correctement mon formulaire et on a répondu à toutes mes questions dans un délai très court.

Comment s’y prendre ?

 

Le demande est très simple, vous devez donner les informations de base vous concernant et un itinéraire approximatif. Approximatif, c’est approximatif. J’ai écrit « Moscou – Novosibirsk – Irkoutsk, en transsibérien, pas d’hôtel, couchsurfing et nuits dans le train ». J’ai directement fait le payement et en moins de 24 heures, j’avais tous les documents.

 

Il existe beaucoup d’agences qui proposent ce service mais je vous conseille de faire appelle à eux qui sont très efficaces, pas chers et que beaucoup d’entre nous ont sollicités. Pour les blogueurs de voyage, il est possible d’avoir des réductions ou même l’invitation gratuite si vous postez un commentaire avec un lien concernant cette agence dans l’un de vos articles. Je ne l’ai pas fait car je ne voulais pas m’engager à partager un lien d’une agence qui ne me convient pas sur mon blog, j’ai préféré payer et voir ce que ça vaut avant d’en parler, mais je vous encourage à le faire.

 

 

  • Deuxième chose, vous avez besoin d’une attestation originale d’assurance médicale valable en Russie.

 

Lorsque vous souscrivez une assurance voyage, il vous faut simplement demander à la compagnie, si leur couverture est valable pour le territoire Russe. Ils ont l’habitude de cette demande pour le visa russe, j’ai reçu l’attestation originale de l’assurance en deux jours, à la maison, sans frais supplémentaires.

Si vous voyagez sans assurance médicale, je vous conseille de passer par Chapka pour souscrire un mois en Russie, c’est la moins chère. Actuellement Chapka ne couvre plus les ressortissants Suisses, je suis donc passée par AVI, quelques euros de différence mais rien de bien fou.


 

Demander son visa Russe :

 

visa russieUne fois tous les documents en mains, il est temps de faire votre demande de visa.

Pour ça, vous avez deux choix : soit passer par VHS, le centre de visa pour la Russie, soit vous rendre directement au consulat. La différence est que si vous passez par VHS vous n’avez pas besoin de passer au consulat, mais vous payerez des frais d’agence (38 CHF en Suisse, 26 euros pour la France) en plus des frais consulaires (45 CHF en Suisse, 35 euros pour la France).

 

Je suis passée par VHS et c’est la seule chose que je changerais si c’était à refaire. Avec tous mes documents corrects, j’aurais pu directement aller au consulat et m’éviter de payer les frais + l’envoi de mon passeport à la maison qui coûte le prix scandaleux de 37 CHF (alors qu’un recommandé coûte 5 CHF).

 

 

Coût total du visa :

 

Au final, le visa russe touristique de 30 jours, une entrée, m’a coûté 148 CHF.

  • Vaucher = environ 28 CHF (25 euros)
  • Frais d’agence VHS = 38 CHF
  • Frais consulaire = 45 CHF
  • Envoi du visa à la maison = 37 CHF

= 148 CHF

+ l’assurance voyage que j’ai de toute façon

 

 

En ne passant pas par l’agence VHS j’aurais payé 78 CHF :

  • Vaucher = 28 CHF
  • Frais consulaire = 45 CHF
  • Envoi par poste = enveloppe pré-timbrée 5 CHF

= 78 CHF

 

Je précise que cette demande de visa a été faite pour mars 2016. Voici également la liste des pays, dans les ressortissants n’ont pas besoin de visa pour entrer en Russie.

 

 

Voilà ! J’espère que cet article vous aura été utile. Si vous avez des questions ou que vous avez des informations supplémentaires à donner, n’hésitez pas à les laisser un commentaire :)

Visa Russie : obtenir un visa Russe facilement

Les vidéos, Parlons voyage |

Un commentaire

  • Annajo Janisz
    Reply

    Excellent article qui va, j’en suis sûre, démêler bien des soucis à nous autres voyageurs, merci Sarah :)

    Comme tu le sais, j’étais partie en 2005 avec mon compagnon de l’époque, qui étudiait quelques mois l’architecture à Moscou dans le cadre de ses études. J’étais aussi passée par une agence qui délivrait des invites via des autres agences sur place (des invites bidons, effectivement, y a tout un trafic là-dessus entre agences).

    En ce qui concerne nos trajets, nous n’avions pour notre part pas de trajets détaillés mais puisque mon compagnon avait, lui, tout nickel les papiers et qu’il étudiait là-bas, je n’ai pas eu de souci parce que… Son principal prof d’archi m’avait délivré, à moi aussi (alors que j’y pitais quedale à l’architecture) un certificat bidon d’études d’archi dans l’école de mon compagnon 😉 Prof qui nous accueillait toujours dans son bureau par une grande claque dans le dos suivie d’un… Shot de vodka chacun !!! (Sont fous ces Russes mais comme jsuis moi-même Polak, je les aime bien quand même ^^)

    Bonne continuation de route et je suis pour ma part ça de très près 😉
    Annajo Janisz Articles récents…Blog voyage et écriture quasiment prêt !!!

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge